Archives de Catégorie: infos

QUAND L’ESPACE CULTUREL GEORGES BRASSENS FAIT SON CINEMA!

C’était le tite de la page 13 du numéro 4 d’octobre 2010 du magazine de Léognan:

Un interview de Michel Zimmer adjoint au maire en charge de la culture, qui rend un vibrant hommage aux vertus du cinéma de proximité, aux bénévoles associatifs et aux employés territoriaux.

Voir l’article du magazine

Une université populaire du cinéma à Pessac

Sources SUD OUEST 11 mai 2010 21h08 | Par Willy Dallay

L’association du cinéma Jean Eustache a décidé d’équiper sa grande salle en numérique 3D d’ici l’été. Elle a tiré les leçons du film Avatar. Projeté en 2D au Jean Eustache, il avait attiré trop peu de spectateurs. Le coût de l’équipement est estimé à 95000 euros. Des aides publiques sont attendues.

Le cinéma va également mettre en place pour la saison 2010-2011, une Université populaire du cinéma, ouverte à tous.
Les cours auront lieu le jeudi soir et seront suivis d’une projection. Inscription : 10 euros pour l’année ; 3 euros chaque séance de cinéma. Renseignements : 05 56 46 00 96.
Pour voir aussi sur ce site  notre article/dossier sur la numérisation des cinémas : Cliquez ici

Ciné Mémoire: les films, les dates

Voici la liste des films qui seront programmés dans le cadre du Ciné mémoire, cinoephile de Léognan:
Télécharger la plaquette au format PDF

Cliquer sur les films pour accéder directement à la page ressource sur ces films sur le site de l’ACPA

La Fièvre dans le sang d’Elia Kazan (US, 1962, 2h04) > 14 octobre 20h30
La Comtesse aux pieds nus de Mankiewicz (US, 1954, 2h08) > sept à nov (pas à Léognan)
Une journée particulière d’Ettore Scola (Italie, 1977, 1h45)  >16 décembre 20h30

La Fiancée de Frankenstein de James Whale (US, 1935, 1h11)  3 février 20h30

Johnny guitar de Nicholas Ray (US, 1955, 1h50) >3 mars 20h30
La Mariée était en noir de François Truffaut (1968, 1h47) > 17 mars 20h30
La Maison et le monde de Satyajit Ray (Inde, 1984, 2h25) > 23 avril 20h30

Bonnes vacances à notre cinéma

La dernière séance de cinéma, agrémentée d’un pot fut un vrai moment de plaisir pour la cinquantaine de spectateurs présents…Un film étonnant: Good Morning England

Le cinéma et le bouche à oreille

Voilà le titre d’un article paru dans le numéro double de Télarama en fin d’année. On y parle, entre autre, du film Séraphine qui va passer à Léognan le 13 janvier.
Le contenu de l’article est très intéressant.
Voir l’article complet en pdf (attention 1,8mo)


En effet, il est intéressant de noter que la carrière d’un film peut durer, qu’il lui faut parfois du temps à s’installer et que ma foi, même s’il ne passe à Léognan qu’en janvier, le fidèle de la salle de Léognan sait attendre…. Rien ne justifie de se précipiter à aller voir un film qui vient de sortir sinon des contraintes économiques qui nous « incitent » à grand renfort de promo à aller voir le film le plus vite possible et les plus nombreux possible.
Voir la finale d’une compétition sportive, deux mois après, c’est sûr que le suspens n’y est plus.
Mais voir la mise en images de la vie d’une femme de ménage devenue peintre au début du siècle, quelle importance de le voir trois mois après sa sortie, mais sur un grand écran, notre écran, l’écran de notre municipalité?